Exhibition publique au Domaine D’En Ségur !

Exhibition publique au Domaine D’En Ségur !

Voilà six semaines que je tente vainement de consacrer du temps à ce projet. Le temps passe et toujours rien de concret à l’horizon. J’angoisse au cours des deux derniers jours en regardant mes derniers croquis tracés à la sauvette…

ensegur-salamander17

Non pas que le projet ne m’inspire pas, bien au contraire trop d’idées qui se bousculent et au bout du compte aucune prise de décision possible ! Bon, je décide finalement d’en rester là, advienne que pourra… j’improviserais tout simplement. L’essentiel étant de remplir mon engagement et d’aboutir à quelque chose. C’est ma première exhibition en public alors que j’étais plutôt réticent à ce genre de manifestation auparavant. Je me suis engagé un peu à la légère, dû à un concours de circonstance hasardeux et contre toute attente j’ai été sélectionné. Par conséquent donc plus question de faire marche arrière.

Ouverture

7h45 en ce samedi 30 mai. Geneviève et Claude Ribes passent nous prendre en voiture afin de nous rendre à Lavaur. Le stress au levé disparaît rapidement en fin de compte le temps du trajet.

Arrivée décontractée au Domaine D’En Ségur vers 8h30. Nous débarquons notre bardas (matériel et parasol) et nous nous rendons sur l’espace que l’on nous désigne. Nos deux charmantes hôtesses sont sur le pied de guerre mais rien ne transparaît… entre l’accueil au compte-goutte des artistes (Déjà une bonne paire de manches), les photographies sur sites et la continuité des opérations pour le bon déroulement du programme de ces deux journées.

Le décor est planté, nous faisons connaissance avec notre charmante voisine (Corinne Bresquignan, mosaïste Toulousaine) et nous nous prêtons main forte réciproquement le temps de l’installation. Je regarde enfin ma barrique, je la caresse et soudain elle m’apparait bien plus petite que je ne l’imaginais ces derniers jours.

La matinée s’écoule rapidement, je travaille encore sur le fond avec application et entre 2 couches je fais le tour du domaine pour faire quelques photos. Déjà un soleil de plomb ! Toujours pas de stress alors que nombre d’artistes ont préparé leur projet depuis des semaines et que le rythme est déjà bien lancé pour certains.

Après une courte pause déjeuner je réalise que le temps va se contracter de plus en plus rapidement jusqu’à 18h00. La fatigue s’installe avec la chaleur et mon allergie résiduelle au gazon. Oublions la précision des finitions maintenant car il faut encore l’habiller cette barrique, au jugé et sans recul possible. Les heures s’égrènent comme des minutes et les remarques alentours à ce sujet ne font qu’accélérer le temps…

Aux environs de 17h00, Julie appose une étiquette sur ma barrique. Boum… elle porte le numéro 13 ! Heureusement je ne suis pas superstitieux mais au même moment elle nous indique que notre emplacement était le meilleur puisque le mieux ombragé mais qu’à cette heure-ci les moustiques n’allaient plus tarder à arriver et puis peut-être même les couleuvres. De quoi en déconcentrer plus d’un. Mais je ne l’ai répété à Fabienne que bien plus tard naturellement…

18h00, je décide que c’est terminé bien que loin d’être satisfait naturellement. Content de clôturer tout de même et d’avoir partagé d’agréables moments avec les artistes.

18h04, Caroline passe pour me dire que c’est terminé alors que j’apposais la signature… OUF !!!

DCIM100MEDIA

Maintenant il es temps de tout nettoyer et de ranger le matériel tandis que le Jury délibère déjà, très certainement. Nous allons enfin découvrir l’exposition des tableaux et sculptures dans le Chai puis nous nous rendons ensuite au cocktail de remise des prix pour nous détendre les muscles enfin.

Ce genre d’expérience une autre fois peut-être, mieux préparé c’est certain !

Et je remercie particulièrement Julie et Caroline qui ont su parfaitement bien mettre en valeur « Xoanthorpe » ! Ce fut pour moi une réelle surprise que de la découvrir visuellement etphysiquement pour la première fois; une superbe récompense !

En effet, la basse température rappelait tout à fait l’ambiance d’un grotte préhistorique. Avec l’éclairage et la pénombre environnante on se serait vraiment cru dans la grotte de Lascaux comme d’autres visiteurs me l’avaient signalé au cours de la journée sans vraiment saisir l’allusion. Effet saisissant, MERCI !!!

Exposition jusqu’au 30 juin 2009

L’exposition continue de se tenir tout le mois de juin ! Fabienne et moi-même sommes de permanence le mercredi 24 juin et le samedi 27 juin de 9h à 18h si vous souhaitez nous rencontrer.

Remerciements

Le Domaine En Ségur (Caroline et Julie)
Les membres du Jury
Chantalsoie (L’Art et la Matière – Lautrec)
Le musée du Pays Vaurais (Paul Ruffié)
SARL Puel (Jardin et loisirs – Lavaur)
Jérôme et Fred (Dubochaiz)
Claude et Geneviève Ribes
Fabrice Cesari et Ludovic Michel
Claire Pacull (AMI Cuisines – Albi)
Alain Ricard (Studio Bimouat – Graulhet)

 

Lettre-atoutcoeur

Pour en découvrir plus

Ici Graulhet 1
Ici Graulhet 2
Domaine D’En Ségur

DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA
DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA
DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA ensegur-salamander15 DCIM100MEDIA ensegur-salamander17

 

DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA
DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA
DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA
DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA
DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA
DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA
DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA
DCIM100MEDIA  DCIM100MEDIA  DCIM100MEDIA

Salamandre-post-footer

Domaine Saint-Laurent de Saurs

Une expérience conviviale !

Laurent Visseq, propriétaire récoltant vous accueille et vous accompagne tout au long de la visite du domaine en vous racontant l’amour de son vin à travers l’exploitation familiale crée en 1999.

J’ai croisé Magali sa compagne, la première fois lors de la Nocturne à Graulhet le 24 juin 2008 puis remarqué plus tard qu’ils étaient aussi présents au marché sur la Place du Jourdain. Ce qui attire l’attention la première fois ce sont les bouteilles parées de mille feux tant leurs couleurs sont éclatantes. A ce jour une vingtaine de cuvées différentes pour l’exploitation familiale. Mais il y a aussi les produits terroir tels les vinaigres, les confis de vin, les confitures, jus de raisin et autres délices. De quoi titiller les fines bouches !

En famille ou entre amis et pour d’autres rencontres

La visite du Domaine débute à 10h30. Les visiteurs arrivent par grappes. Habitants de la région, touristes de passage (Français, Anglais …). Le bouche à oreille et la réputation de l’accueil ici a déjà fait son petit bonhomme de chemin et nous avions hâte de le vérifier par nous-mêmes.

Laurent Visseq a quelques petites minutes de retard, pourtant certains visiteurs commencent à plaisanter à son sujet. Les éclats de rires débrident l’assemblée et les premiers échanges verbaux retentissent entre les visiteurs venus de toute la région; tandis que les plus jeunes prennent d’assaut les nombreux jouets généreusement mis à leur disposition pour les occuper.

Laurent nous dit qu’il a élaboré ses premiers vins à l’âge de 17 ans. Producteur indépendant il nous explique son parcours. Il a fallu batailler sec pour se faire connaître puis reconnaître, à juste titre d’ailleurs, et son discours n’a pas changé précisant ainsi vouloir toujours privilégier la commercialisation d’une grande partie de sa récolte en bouteille.

Respecter la Nature avant tout

Traiter la vigne et le vin uniquement si le besoin s’en ressent afin de respecter l’environnement. Les arômes naturels et subtils sont ainsi préservés. Voilà bien tout le secret d’un terroir à réinventer enfin partout en ces temps de « crise ».

Le trésor des trésors…

est sans nul doute son Rosé DOUX dont il tire une certaine fierté devant le succès remporté par cet étonnant breuvage. Liquoreux à souhait et élaboré à partir d’une vigne de raisin rouge jusqu’à la sur-maturité du raisin, ce vin possède une alchimie incomparable ! Si vous n’avez pas l’occasion de passer dans la région, je peux vous garantir que vous pouvez le commander les yeux fermés. Si vous avez des amis dans la région, dîtes-leur de faire un détour 😉

A la fin de la visite, une dégustation haute en couleurs suivie quelques longues minutes plus tard par l’immense tablée dans le jardin sous les arbres. Plus de 80 convives réunis parfois au cours de ces repas d’été. L’occasion pour nous d’aller à la rencontre des autres visiteurs dans une ambiance chaleureuse et décontractée, toutes générations confondues. Joie et bonne humeur arrosées à souhait ! Salades, grillade, vins à volonté (pour qui ne conduit pas comme moi bien sûr), fruits du verger, pétillant et café.

Toutes les bonnes choses hélas ont une fin. Aussi en ce début d’après-midi nous nous quittons les uns et les autres avec le même joli souvenir d’été en tête et le sentiment de devoir un jour y revenir.

Au nom de tous, merci à toute la famille de Laurent Visseq pour leur charmant accueil et leur parfaite disponibilité.

Rendez-vous sur les marchés de Graulhet, de Lavaur et d’ailleurs…

Artist-weblink

saurs7 saurs8 saurs5 saurs4 saurs-doc2
saurs-doc1 DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA

Domaine Saint-Laurent de Saurs – Laurent Visseq
Saurs
81310 LISLE SUR TARN
Tél. : 04 63 40 40 54
Portable :  06 15 62 46 29

Facebook-link-arts

 

Salamandre-post-footer