Les foules de Pamela Juin Crook

Les foules de Pamela Juin Crook

Pamela J. Crook est une artiste peintre et sculpteur née en 1945 à Cheltenham, Angleterre. Elle réalise des miniatures sur des formats ne dépassant pas 10 cm de côté parfois quand d’autres tableaux peuvent atteindre 2×4,5 mètres !

Ce qui me séduit dans la peinture de P.J. Crook c’est cette accumulation de personnages dans les scènes qui semble déshumaniser les individus au profit de foules compactes, interrogeant sur la place que nous occupons dans la société. Comme pour nous faire croire que la promiscuité semble rassurer l’humanité contre ses peurs et ses angoisses millénaires tels que l’isolement, la peur du vide et les nuits sombres répétitives.

Ses « Newspaper paintings » dont les personnages sont plongés dans la lecture de quotidiens ou de magazines comme si c’était une fonction nécessaire, uniformisée, induite et sans plaisir pour on ne sait qu’elle étrange raison de masses grouillantes. Mise en garde aussi contre le pouvoir et les dangers des foules et de leur contrôle facilité en cela par les passions autour du jeu, du consumérisme et du plaisir faussement partagé.

Alain Coudert a écrit à propos de son travail, dans Arts Actualités Magazine : « Le monde selon PJ Crook est plein de personnes qui perdent leur identité dans une foule, où ils sont entassés comme des sardines dans une boîte. Mais ce n’est pas triste, c’est simplement le symptôme d’une époque qui tend à marcher sur la tête « .

Qui qu’il en soit, la particularité de ses créations est l’utilisation de cadres en bois tridimensionnels qui apportent une profondeur à ses différentes scènes et leur confère une atmosphère plutôt sombre et inquiétante au-delà des artifices de la vie.

Quelques-unes de ses œuvres ont été utilisées pour illustrer de nombreux albums de King Crimson (Epitaph, The Great Deceiver, The Deception Of The Thrush, …).

Pamela Crook est représentée en France par la Galerie Blondel située au 50, rue du Temple – 75004 Paris. Téléphone : 01 42 78 66 67 – Horaires : 11h 19h du Mardi au Vendredi, 14h 19h le Samedi. Fermé le dimanche et le lundi.

Artist-weblink

Facebook-link-arts

pjcrook01 pjcrook12 pjcrook11 pjcrook10 pjcrook09
pjcrook07 pjcrook04 pjcrook03 pjcrook02

 

Salamandre-post-footer

Las Ramblas de Barcelona – Anthony Pilley

Las Ramblas de Barcelona – Anthony Pilley

Très peu d’informations sur cet artiste. Mais en me rendant chez un cardiologue à Graulhet, je suis tombé sur cette reproduction impressionnante d’une peinture de Anthony Pilley. Arrivé à Barcelone en 1981 pour visiter l’une des œuvres les plus connues de Antoni Gaudíla – la Basilique de la Sagrada Familia – Anthony Pilley mettra plus de 6 années (1995-2002) pour achever cette peinture dont on ne trouve actuellement que les reproductions.

Anthony Pilley a exposé en Grande-Bretagne, en Espagne, en France et aux Etats-Unis mais on ne connaît presque rien de son travail, même sur Internet et c’est dommage ! « Les Ramblas et ses statues vivantes » est un bel hommage pour cette célèbre rue piétonne de Barcelone où se côtoie théâtre de rue, imaginaire et célébrités…

ANTHONY-PILLEY Las-Ramblas-Barcelona-ANTHONY-PILLEY

Salamandre-post-footer

SAINER et BEZT, le Street-art géant !

SAINER et BEZT, le Street-art géant !

Sainer et Bezt sont deux artistes Polonais. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils occupent largement l’espace qu’ils conquièrent. Des créations pleines de poésie qui apportent des rêves colorés là où il n’y en a plus.

La ville ne serait qu’une toile blafarde, écorchée vive sans ses artistes éclairés. Leur site et leur page Facebook à découvrir d’urgence !

Artist-weblink

Facebook-link-arts

etam-cru-sainer-street-art-8 etam-cru-sainer-street-art-24

Salamandre-post-footer

L’art-thérapie de Muriel Cayet

L’art-thérapie de Muriel Cayet

Académicienne-conseil de l’Académie Internationale des Beaux-Arts du Québec, Muriel CAYET est une artiste «compagne de voyage». Peindre, c’est se créer soi-même» dit-elle !

« L’artiste est l’instrument qui enregistre ce qui existe déjà. Quelque chose qui est la propriété du monde entier et que si l’individu en question est vraiment un artiste, il est contraint et forcé de restituer au monde. Garder ses belles idées pour soi seul, cela reviendrait à être un virtuose qui se croiserait les bras sur son siège, au milieu de l’orchestre. Chose impossible ! » M. Cayet

 Artist-weblink

donjons_Muriel-Cayet

Salamandre-post-footer